Accédez au site du Conseil d'État et de la Juridiction Administrative
Accueil / Actualités / Communiqués / Distribution de repas aux migrants à Calais...
23 mars 2017

Distribution de repas aux migrants à Calais

Le juge des référés du tribunal administratif de Lille suspend plusieurs décisions de la maire de Calais ayant pour but d’empêcher la distribution de repas aux migrants dans la zone industrielle des Dunes et le Bois Dubrulle.

Par  plusieurs  décisions  prises  en  février  et  mars  2017,  la  maire  de  Calais  a  interdit  les  occupations  abusives,  prolongées  et  répétées  de  la  zone  industrielle  des  Dunes  et  du  Bois  Dubrulle,  afin  d’empêcher  la  distribution  de  repas  aux  migrants  sur  ces  sites.

Plusieurs  associations  humanitaires  ont  demandé  au  juge  des  référés  du  tribunal  administratif  de  Lille  de  suspendre  l’exécution  de  ces  décisions.   

Le  juge  des  référés a estimé  que  la  commune n’apportait aucun  élément  probant  établissant  que  les  distributions  de  repas  effectuées  depuis  le  début  de  l’année  2017  avaient  été à  l’origine  de  troubles  graves  à  l’ordre  public  de  nature  à  justifier  une  restriction  des  libertés.

Le  juge  des  référés  a  ensuite  considéré  que  les  mesures  litigieuses,  qui  ont  pour  effet  de  priver  une  population  en  très  grande  précarité  d’une  assistance  alimentaire  vitale,  ne  sont  ni adaptées,  ni nécessaires,  ni proportionnées  au  regard  du  but  réellement  poursuivi  et  des  constatations  effectuées à la date de son ordonnance.  

Il  a  donc  estimé  que  la  maire  de  Calais  avait  porté  une  atteinte  grave  et  manifestement  illégale  à  la  liberté  d’aller  et  venir,  à  la  liberté  de  réunion  et,  en  faisant  obstacle  à  la  satisfaction  de  besoins  élémentaires  vitaux  des  migrants,  au  droit de ceux-ci de ne  pas  subir  des  traitements  inhumains  et  dégradants, droit consacré  par  l’article  3  de  la  convention  européenne  de  sauvegarde  des  droits  de  l'homme  et  des  libertés  fondamentales.

Dans  ces  conditions,  le  juge  des  référés  a  ordonné  la  suspension  de  l’exécution  des  décisions  attaquées  en date des  7  février,  2  mars,  6  mars  et  9  mars  2017  interdisant  la  distribution  de  repas  dans  la  zone  industrielle  des  Dunes  et  le  Bois  Dubrulle.

ordonnance de référé n°1702397

  • La Lettre de la justice administrative

    Consultez tous les numéros

    lalja